Quand faire l’amour pour avoir un garçon ?

Le docteur américain L.B. Shettles donne quelques astuces pour prévoir le sexe de nos enfants à venir. Ce biologiste a mis en évidence une technique efficace pour choisir le sexe de son futur bébé. Il a pu déterminer lors de ses recherches la période pour avoir un garçon.

Le bon moment pour faire l’amour

La date de l’ovulation dicte la possibilité de concevoir un garçon ou une fille. La durée de vie des spermatozoïdes mâles s’avère courte par rapport à celle des femelles. Pour concevoir un garçon, le rapport sexuel semble parfait au moment de l’ovulation. Par contre si vous voulez une petite fille, le rapport sexuel doit se passer quelques jours avant la ponte ovarienne.

La connaissance du cycle menstruel et de la date d’ovulation reste donc indispensable. La courbe de température aide la future maman à déterminer le moment exact de l’ovulation.

Les chromosomes liés au sexe du bébé se trouvent dans les cellules sexuelles du père. L’ovule de la mère porte le chromosome X tandis que les spermatozoïdes se catégorisent en deux types : X et Y. Un spermatozoïde mâle fécondé à l’ovule X produit un garçon. Les spermatozoïdes Y se déplacent vite par rapport aux spermatozoïdes X dans l’appareil génital femelle.

La position idéale pour avoir un garçon

La position sexuelle influe sur la conception d’un bébé. Les spermatozoïdes mâles ne résistent pas dans un milieu acide. Par conséquent, le taux d’acidité à l’entrée du vagin les détruit. Pour féconder un garçon, la pénétration profonde est efficiente. L’éjaculation doit s’effectuer le plus à l’intérieur possible pour éloigner les spermatozoïdes de l’acidité. La levrette parait la position sexuelle la plus adaptée.

L’orgasme de la future maman favorise aussi les spermatozoïdes mâles dans leur parcours. La contraction vaginale permettrait l’augmentation de la vitesse des spermatozoïdes à chromosome Y pour atteindre rapidement l’ovule.

Optez pour un régime alimentaire approprié

Docteur Papa, un gynécologue français a montré dans les années 70 que le régime alimentaire de la future mère influe sur le sexe du bébé. Pour avoir un garçon, les aliments riches en sodium et potassium sont à consommer. On peut citer les pommes de terre, les légumineuses, les champignons, la charcuterie, la viande, les sucreries, les fruits secs…

La chance de réussite de la méthode Shettles atteint 80 %. Un cycle menstruel irrégulier apporte plus de compléxités. Si vous suivez tous ces conseils, avec un peu de chance, vous aurez un petit garçon.

Quel menu type pour avoir une fille ?
Quel menu type pour avoir un garçon ?