Comment choisir sa maternité ?

Dès que vous apprenez que vous êtes enceinte, il est déjà nécessaire de penser à choisir votre maternité. Ce choix est d’une importance capitale, car cela en dépend pour le suivi de votre grossesse et le bon déroulement de votre accouchement. Plusieurs paramètres entrent en ligne de compte lorsqu’il s’agit de choisir sa maternité. Profitez de ce guide pour faire le bon choix.

Les différents lieux d’accouchement possibles

Les maternités sont souvent les lieux les plus prisés pour l’accouchement. Mais, depuis 2016, plusieurs femmes choisissent l’accouchement à domicile. Cette option n’est recommandée que pour les futures mamans qui ne présentent aucun risque prévisible de grossesse. Pour cela, des sages-femmes libérales viennent à votre domicile pour effectuer le suivi de votre grossesse. Il faut toutefois noter qu’il n’y a pas d’organisation réelle pour ce type de suivi et les assureurs renoncent de couvrir le risque professionnel de ces sages-femmes. Pour votre sécurité, il est ainsi recommandé d’accoucher dans une maternité.

Quel type de maternité choisir ?

En général, il existe trois types de maternités et le choix doit se faire en fonction du risque néonatal prévisible. Les maternités de type 1 sont réservées aux futures mamans dont la grossesse ne présente aucune complication prévisible. Ces établissements sont donc destinés pour les accouchements normaux. Pour les établissements de type 2, ils sont équipés d’un service de néonatologie et peuvent s’occuper des grossesses à risques modérés. Elles peuvent aussi accueillir les enfants prématurés de plus de 33 semaines. Concernant les maternités de type 3, celles-ci possèdent une unité obstétrique, une unité de réanimation néonatale et une unité de néonatalogie. Elles sont adaptées pour le suivi des grossesses pathologiques et peuvent prendre en charge les grands prématurés.

Choisir une maternité publique ou privée ?

Le confort et la qualité d’accueil incitent les femmes à choisir une maternité privée. Dans un hôpital public, c’est une sage-femme qui se charge de votre accouchement à condition qu’il n’y ait pas de complication. Un obstétricien ne sera présent qu’en cas de problème. Mais, dans une maternité privée, vous serez accompagnée par un gynécologue-obstétricien dès le départ.

Concernant le tarif, sachez que les frais sont raisonnablement plus élevés dans le privé par rapport à l’hôpital public. En effet, les médecins effectuent souvent des dépassements d’honoraires pour votre prise en charge. Du côté confort, vous pouvez avoir une chambre individuelle dans les établissements privés, alors que dans une maternité publique, vous pourriez être plusieurs dans une même chambre.

Quel cadeau choisir pour un nouveau-né?
Quels comportements interdire à table ?