C’est quoi le diabète gestationnel ?

Le diabète gestationnel est un type de diabète qui touche uniquement les femmes enceintes. Il est caractérisé par une hyperglycémie ou parfois par un état pré-diabétique dû à une intolérance au glucose. Zoom sur ce qu’il faut savoir sur ce diabète caractéristique des femmes enceintes.

Les causes du diabète gestationnel

Le diabète gestationnel apparaît généralement au cours deuxième ou du troisième trimestre de grossesse et disparaît dans les premières semaines suivant l’accouchement. Il est dû à la résistance des cellules à l’action de régulation du taux de sucre dans le sang par l’insuline. Chez les femmes enceintes, les besoins en insuline sont plus importants. Le placenta sécrète en effet des hormones qui bloquent l’action de l’insuline. Le pancréas doit alors produire plus d’insuline. Or, chez certaines femmes, le pancréas ne produit pas ce surplus d’insuline, entraînant alors une hyperglycémie. Certains facteurs augmentent le risque de diabète gestationnel, à savoir l’âge, le surpoids ou les antécédents de diabète. On peut également citer comme facteurs à risques la prise de corticoïdes, le fait d’avoir accouché d’un bébé de plus de 4 ans ou d’avoir développé du diabète lors d’une précédente grossesse.

Les risques du diabète gestationnel

Les complications possibles suite au diabète gestationnel sont nombreuses. La mère peut ainsi développer des infections urinaires chroniques. Le diabète gestationnel augmente également les risques de pré-éclampsie, d’accouchement prématuré ou par césarienne, ou même d’avortement spontané. De plus, dans certains cas, le diabète ne disparaît pas après l’accouchement, la personne développe alors un diabète de type 2. Chez l’enfant, il peut entraîner une macrosomie, c’est-à-dire un poids supérieur à 4 kg à la naissance. Le bébé peu aussi développer une jaunisse exagérée, une hypoglycémie néonatale, une détresse respiratoire ou du diabète de type 2.

Le traitement du diabète gestationnel

Le meilleur moyen de prendre en charge le diabète gestationnel est d’adapter le mode de vie de la femme enceinte. Il est primordial de suivre un régime spécifique en favorisant les céréales à faible index glycémique telle que l’avoine, et les aliments riches en fibres. Cela permet de maintenir un taux de sucre stable dans le sang. Évitez à tout prix les sucres simples et les mauvaises graisses. La pratique d’une activité sportive douce, comme la marche, permet aussi de réguler la glycémie et d’éviter une prise de poids excessive. Enfin, sachez que les injections d’insuline ou la prise d’antidiabétiques oraux ne sont nécessaires que dans les cas très sévères de diabète gestationnel.

Le diabète gestationnel n’est donc pas une fatalité. En suivant des règles de vie spécifiques, il est possible de bien vivre sa grossesse malgré la présence du diabète.

Quels sont les rendez-vous obligatoires d’une femme enceinte ?
Bijou femme enceinte : le bola de grossesse